Amour, je tague ton nom…

Se balader dans les rues main dans la main et tomber, au détour d’une impasse, d’une ruelle ou d’une fontaine, sur une œuvre de street art qui fait écho à notre amour… 

L’amour est mort, vive l’amour : JC de Castelbajac 

Les charlie’s angels de Castelbajac peuplent les rues de Paris et d’autres villes de France et veillent sur les amoureux… 

Crédit photo : @craieateur, JC de Castelbajac

Si vous passez à côté d’encombrants parisiens, ouvrez l’oeil : c’est le terrain de prédilection de Jean-Charles de Castelbajac. Il les évoque avec passion dans une vidéo publiée sur le site Télérama.fr :

“Ce sont des tables de nuit qui ont été aux côtés de couples qui s’aimaient, des portes qui se sont ouvertes sur des moments d’amour, alors moi je peins dessus”. 

Spread Love : Klim

La plupart de ses œuvres sont exposées à la Butte aux Cailles. Klim aime répandre à la volée sur les murs gris des petits cœurs rouge franc qui viennent rehausser ses collages de clichés vintage en noir et blanc. Qu’attendez-vous pour vous faire surprendre par ses collages amoureux et imaginer leurs histoires, leurs dialogues, leurs titres ?

Un prude baiser…

Quand on a trop d’amour à donner…

Un appel à l’être aimé ? (Crédit photo : Klim)

Une vie sans amour est une vie sans soleil : Jérôme Mesnager 

Au détour d’une rue de Montreuil, vous croiserez peut-être les silhouettes des hommes en blanc peints par Jérôme Mesnager  dans des postures touchantes qui reflètent toute l’humanité du sentiment amoureux. Pour l’artiste, l’homme en blanc est symbole de “lumière, de force et de paix”. Qu’en pensez-vous ? 

Crédit photo : Jérôme Mesnager

I see your true colors : Prost!

Les couleurs sont au centre du projet “Disco Moon” de l’artiste Prost. Par le jeu des couleurs et la répétition systématique de motifs ronds « Disco Moon » qui tapissent ses oeuvres, Prost crée une ambiance presque cinétique. Ses œuvres deviennent une fenêtre ouverte sur une rêverie chromatique. 

« Disco Moon x Vénus & Adonis. » Ou « Goodbye Tendresse. » Aérosol sur papier. 100x150cm. D’après l’œuvre sculptée de A. Canova (1789-1794 et 1820.) Crédit photo : Prost

Au Trocadéro, au canal Saint-Martin ou dans le métro, les affiches “je peins un baiser” sont partout dans Paris. Amusez-vous à les chercher et lorsque vous en retrouvez une, à vous donner un baiser en prenant l’affiche à témoin ! <3 

« Disco Moon x Je peins un Baiser. N°4,1,2 ». Aérosol sur papier.  35x50cm. Crédit photo : Prost

Le coeur contre l’oppression : Sunra

L’envie d’écrire sur les murs est venue à Sunra avec l’émergence du printemps arabe en 2011 et les perspectives de renaissance qu’il laissait entrevoir.

La symbolique du coeur poétique, naïve et universelle, qu’on retrouve dans toutes ses oeuvres, contraste avec la complexité et violence du monde dans lequel nous vivons…

Chet Love- Montpellier, France- 2016- Crédit photo : Sunra

Les Grands, Montpellier, France 2017-Crédit photo : Sunra

Love is the way, Djerba, Tunisie 2014- Crédit photo Aline Deschamps

Retour haut de page